Le jury

Annie Lévesque – Peintre en arts visuels et propriétaire

En plus d’avoir la sensibilité de l’artiste pour faire naître sur toile des créations uniques, Annie est une entrepreneure audacieuse et déterminée. Propriétaire de la Galerie Ni Vu Ni Cornu, elle fait bénéficier à la fois du cœur et des neurones son équipe, sans parler d’un incroyable entregent. Peintre en arts visuels, elle détient un baccalauréat en arts visuels profil entrepreneurial et une maîtrise en gestion du développement culturel, dont le sujet d’étude était la mise en place d’un regroupement culturel (RICCB) et la création du Circuit des créateurs de la Côte-de-Beaupré. www.annielevesque.com

La diversité des domaines professionnels dont proviennent les membres du jury, est une force qui apporte une richesse de savoir à la galerie.


Définition: l’interdisciplinarité est fondée sur le décloisonnement des disciplines. Les disciplines associées, tout en gardant leurs spécificités, participent à un projet collectif en y apportant leurs savoirs et leurs méthodes. Elles collaborent et échangent entre elles pour répondre aux besoins de l’action et de la compréhension. L’interdisciplinarité est au service des disciplines dans un souci de retombée ou d’utilité directe à court ou moyen terme.
– Académie de Reims, sept.2000

Roxanne Gingras - Historienne de l’art

Originaire de la Mauricie, Roxanne Gingras entreprend des études en histoire de l’art à l’Université Laval. Détentrice d’un baccalauréat dans cette discipline, elle parfait son cursus académique en complétant une maîtrise avec rédaction de mémoire. Cette formation en recherche permet d’approfondir son discours historique, critique et analytique à la fois sur l’étude de l’art et ses créations puis sur les phénomènes artistiques.


À la fin de ses études, elle effectue un stage à la Galerie Ni Vu Ni Cornu, à Sainte-Anne-de-Beaupré, au terme duquel, après quelques projets d’envergure, elle devient adjointe à la direction. Depuis, elle réalise différents mandats culturels en tant que coordonnatrice de projets pour, entre autres, le Circuit des créateurs de la Côte-de-Beaupré du RICCB – Regroupement des intervenants culturels de la Côte-de-Beaupré. Son implication dans le milieu culturel se traduit également par sa participation au jury de la Galerie Vincent et moi.

François Mathieu - Artiste en arts visuels

François Mathieu se fait l’inventeur de diverses machines et chantiers de l’impossible, dont la fonction même défie les questions de bien-fondé. Faisant honneur à la sensualité des matériaux et du travail manuel, ses expériences mettent en évidence le processus comme principale destination.


Menant une carrière artistique depuis vingt-cinq ans, on le connaît principalement comme sculpteur. François possède une grande expérience de technicien au service des artistes ainsi que de formateur et chargé de cours. Il est particulièrement actif en art public et il a aussi présenté de nombreuses expositions au Canada, au Mexique et en Belgique. Il est impliqué depuis plusieurs années dans la communauté artistique de la grande région de Québec. Il vit et travaille en milieu rural, à Saint-Sylvestre de Lotbinière. www.francoismathieu.com

Catherine Sheedy - Bijou contemporain

Catherine vit et travaille à Lévis. Elle est diplômée de l’École de joaillerie de Québec (2000) et du baccalauréat (2003) ainsi que d’une maîtrise en arts visuels (2007), de l’Université Laval. Au cours de cette période, elle a parfait ses recherches en création sculpturale et en installation. Après ces formations, elle a orienté son travail vers la création en bijou contemporain. Pour ce faire, elle a participé à des ateliers de perfectionnement techniques et conceptuels, privilégiant des approches expérimentales.


Elle est récipiendaire de plusieurs bourses et elle a reçu des prix, dont le Prix Jean-Marie-Gauvreau 2017, la plus haute distinction émise annuellement par le Conseil des métiers d’art du Québec. Catherine a présenté ses créations dans de nombreuses expositions, solos et collectives, au Québec et à l’étranger. Ses bijoux ont fait l’objet de publications, notamment en 2013 et en 2017, son travail a été sélectionné

© Manon Dumas photographe

GALERIE D’ART

Marilie Labonté - Doctorante en muséologie, médiation, patrimoine

Marilie Labonté est titulaire d’un baccalauréat en histoire de l’art de l’Université Laval et d’une maîtrise en muséologie de l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Au cours de sa maîtrise, elle s’est intéressée à la création et l’exposition d’œuvres contemporaines en lien et en dialogue avec les collections historiques de musées. 


Actuellement doctorante en muséologie, médiation et patrimoine à l’UQAM, ses recherches s’orientent sur la présence accrue de l’art contemporain à l’intérieur des musées dans le monde. Commissaire et chercheuse indépendante, elle a travaillé à l’élaboration de différents projets, tels que deux expositions (Il était une fois…275 ans d’histoire, Musée Marius-Barbeau (6 octobre 2012 au 22 avril 2013); Ruralité en noir et blanc, Moulin La Lorraine centre d’art (21 septembre au 15 décembre 2013)) et la rédaction de divers documents auprès de musées, de centres d’exposition et d’artistes.

dans les éditions « Exhibition in Print » de la revue Metalsmith. Depuis 2015, son travail est représenté par la Galerie Noel Guyomarc’h.


En plus de son travail artistique, Catherine a assuré le commissariat de l’exposition rétrospective de l’École de joaillerie de Montréal « 40 ans de passion, de création et de formation ». Depuis 10 ans, elle est coordonnatrice et conseillère pédagogique du programme « Techniques de métiers d’art » au Centre de formation et de consultation en métiers d’art du Cégep Limoilou. Pendant 5 ans, elle a aussi exercé le rôle de présidente du conseil d’administration du centre d’artistes en métiers d’art MATERIA.